Pourquoi devenir Bénévole ?

 

La cause des enfants vous tient à cœur ?

Vous aimez l’engagement associatif, solidaire, la transmission ?

Vous disposez de temps à offrir aux enfants, au moins ½ journée par semaine ?

Vous êtes convaincu(e) que c’est en travaillant en équipe que l’on peut être efficace ?

Vous souhaitez vous réaliser en vous intégrant dans une nouvelle équipe pour aider les enfants ?

Devenir Parrain ou Marraine est un engagement bénévole, intergénérationnel et durable

 

Différents modes de bénévolat

  • « De cœur» : vous nous soutenez en relayant nos actions, en nous faisant connaître autour de vous : votre famille, vos ami(e)s, vos collègues de travail, vo(s) lieu(x) d’activité(s)…
  • « De cœur de Parents » : vous nous indiquez des enfants à parrainer que vous connaissez, et, vous nous faites rencontrer des futur(e)s Parrains/Marraines.
  • « De cœur à cœur » : vous nous mettez en relation avec des personnalités connues (leader d’opinion, artistes, bienfaiteurs…) qui voudraient nous Parrainer…
  • Parce que « le cœur vous en dit » : vous venez ponctuellement nous aider lorsque nous organisons des évènements ou des campagnes de rencontres…
  • Par votre  « générosité de cœur » : en nous aidant financièrement pour réaliser nos projets…
  • Puis, si « De plein cœur » : vous souhaitez nous rejoindre pour devenir membre actif en tant que Référent Familles ou comme Psychologue, bénévoles.
 
 

Comment devenir Bénévole ?

 

Tout simplement, selon votre désir :

Soit, en nous téléphonant pour un premier échange curieux ;

Soit, autour d’un café, à la bibliothèque ou ailleurs dans la ville pour nous dire comment vous souhaitez nous accompagner ;

Puis, si « de plein cœur », vous souhaitez nous rejoindre, en rencontrant notre équipe de Bénévoles pour nous découvrir, et, décider ensemble de votre intégration.

 

Coordonnées

CŒURS 2 PARRAINS

300 chemin du Puyseby
84340 ENTRECHAUX

Email de l'association
contact@coeurs2parrains.fr

Téléphone de l'association
06 11 87 67 96

 

Retrouvez-nous sur :

 
*
*
*
*
*
*
*
*
*
*
*
*

captcha